Semaine Nationale du Laïcat : L’édition 2023 aura lieu en novembre

0:00

La 6e édition de la Semaine Nationale du Laïcat se tiendra du dimanche 19 au dimanche 26 novembre 2023, dans tous les diocèses de Côte d’Ivoire, sous le thème “La coresponsabilité des laïcs dans l’Église synodale”.

La référence biblique pour ce thème est 1 Corinthiens 12:12. Cette information a été annoncée le vendredi 27 octobre 2023, au Plateau, par le Berger Roger Ango, trésorier général du Conseil National du Laïcat en Côte d’Ivoire (CNLCI), en compagnie de Kramo Denis, chargé de communication du CNLCI, et de Kouakou Adingra, secrétaire général adjoint du CNLCI.

“Depuis 2018, la Semaine Nationale du Laïcat est célébrée dans l’Église catholique en Côte d’Ivoire, offrant ainsi la possibilité de promouvoir le laïcat ivoirien. Cette 6e édition vise à coordonner de manière dynamique les structures des fidèles laïcs, afin qu’ils répondent à leur vocation, assument leur mission, et jouent pleinement leur rôle dans le diocèse”, a déclaré Roger Ango.

En justifiant le choix du thème, le conférencier a expliqué qu’il puise ses racines dans la construction dogmatique de Lumen Gentium et le décret Apostolicam Actuositatem du Concile Vatican II, qui montrent que dans l’unique peuple de Dieu, l’Esprit suscite les prêtres en les appelant à des fonctions essentielles de direction, de sanctification et d’animation des communautés. “Il suscite aussi les laïcs et les invite à participer à leur manière à la mission de l’Église”, a-t-il ajouté.

Selon lui, le bureau exécutif du CNLCI cherche à faire comprendre à tous les fidèles le sens de la responsabilité au sein de l’Église. “Il est nécessaire pour chaque fidèle, qu’il soit clerc ou laïc, de se sentir personnellement responsable de la mission de l’Église et de sa construction, non seulement sur le plan spirituel et apostolique, mais aussi sur le plan matériel. Les fidèles laïcs ne doivent pas rester indifférents et insensibles à cette mission. Il est impératif d’agir, car l’Église est une famille. Et cette Église-famille doit se construire autour de l’évêque, qui en est le chef de famille.” Roger Ango a également souligné que pour que cet apostolat porte les fruits attendus, “il est essentiel que les prêtres et les laïcs entretiennent des relations mutuelles.”

Par ailleurs, Roger Ango a précisé que plusieurs activités marqueront la célébration de la 6e édition de la Semaine Nationale du Laïcat. Il y aura une messe d’ouverture, un enseignement sur le thème central de l’édition, ainsi qu’une campagne d’évangélisation. Ces événements seront également caractérisés par des actions caritatives ou humanitaires telles que le don de sang, des consultations médicales, des campagnes de dépistage du cancer et du diabète, ainsi que des visites aux prisonniers. De plus, des activités sportives auront lieu, et la semaine se conclura par une messe.

Contrairement aux éditions précédentes où la célébration officielle se déroulait dans une seule localité, cette année, elle sera éclatée dans plusieurs localités, comme l’a souligné Roger Ango.

En résumé, Roger Ango a précisé que le laïcat est vivant, mais qu’il a besoin de l’engagement de tous

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks