Sénat/ Ouverture de la première session ordinaire de 2024 : le discours de la Présidente Kandia Camara axée sur la CAN et les défis nationaux

0:00

La Côte d’Ivoire se prépare à affronter les enjeux de l’année 2024 avec optimisme et détermination, alors que Mme Kandia Kamissoko Camara, Présidente du Sénat, a prononcé un discours empreint de vision et d’engagement lors de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année.

Rassemblant une multitude de dignitaires et de représentants nationaux et internationaux, cette séance solennelle, tenue à la Fondation Félix HOUPHOUËT-BOIGNY pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro le mercredi 31 janvier 2024, a été l’occasion pour Mme Camara de mettre en lumière les défis et les opportunités qui attendent la nation ivoirienne.

Appel aux rassemblement autour des pachydermes

Dans un discours vibrant d’optimisme et de gratitude, Mme Camara a salué l’organisation réussie de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, affirmant que cet événement majeur était bien plus qu’une compétition sportive pour la Côte d’Ivoire. Elle a souligné la contribution du sport, en particulier du football, comme un catalyseur de rassemblement et de développement économique et social. Rendant hommage aux générations passées et actuelles de footballeurs ivoiriens, Mme Camara a encouragé l’équipe nationale à viser la victoire, symbolisant ainsi l’unité et la fierté nationale.

« Féliciter nos vaillants Eléphants pour leurs performances et inviter l’ensemble des Ivoiriennes et des Ivoiriens, (…) à resserrer les rangs et à demeurer mobilisés pour le succès de la CAN de l’Hospitalité. »

« Je voudrais, au nom du Sénat, féliciter nos vaillants Eléphants pour leurs performances et inviter l’ensemble des Ivoiriennes et des Ivoiriens, quelles que soient les circonstances, à garder leur esprit d’ouverture et leur sens de l’hospitalité ; à resserrer les rangs et à demeurer mobilisés pour le succès de la CAN de l’Hospitalité. », a-t-elle déclaré.

Des projets de loi à examiner

Mais le discours ne s’est pas limité au domaine sportif. La présidente du Sénat a également abordé les défis politiques et économiques qui attendent le pays en cette année nouvelle. Elle a évoqué la réforme constitutionnelle de 2023 qui a instauré deux sessions ordinaires au Parlement, soulignant l’importance du travail législatif dans la consolidation de la démocratie et de la gouvernance. Elle a annoncé l’examen prochain de plusieurs projets de loi, notamment ceux liés au Code électoral et au Code de la nationalité, mettant l’accent sur la nécessité de produire des lois de qualité, accessibles et compréhensibles pour tous les citoyens.

« L’année 2024 s’annonce pour nous sous les meilleurs auspices. Ainsi, au titre de la mise en œuvre de notre mission de législation, nous aurons à examiner dans les prochaines semaines, six (6) projets de loi déjà enregistrés sur le bureau de notre Institution, notamment ceux ayant trait au 18 Code électoral et au Code de la nationalité. », a indiqué la présidente du Sénat.

De plus, Mme Camara a évoqué les missions de représentation du Sénat, notamment envers les collectivités territoriales et la diaspora ivoirienne. Elle a souligné l’importance de promouvoir une gestion efficace et décentralisée du développement économique, ainsi que le rôle crucial de la diaspora dans le développement du pays. Dans le même esprit, elle a mis en avant la diplomatie parlementaire et les efforts du Sénat pour renforcer les relations de coopération bilatérales et multilatérales.

Au terme, Mme Kandia Kamissoko Camara a déclaré ouverte la première session ordinaire du Sénat pour l’année 2024, avec un appel vibrant à la mobilisation nationale et à l’unité autour des défis à venir. Son discours, riche en vision et en engagement, témoigne de la détermination de la Côte d’Ivoire à relever les défis avec confiance et résolution. Le discours a été marqué par un appel à l’unité nationale, à l’action collective et à la vision pour l’avenir de la nation ivoirienne.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks