SICI 2024/ Yamoussa Coulibaly : “Les Ivoiriens ont compris l’importance d’être propriétaire foncier et immobilier”

0:00

Les lampions se sont éteints sur la 7e édition du Salon de l’immobilier de Côte d’Ivoire (SICI), le dimanche 03 mars 2024.

Le succès populaire de ce rendez-vous qui a tenu en haleine les professionnels de l’immobilier durant 2 jours, au parc des expositions d’Abidjan, a ravi les responsables des entreprises présentes. À leur nombre, Yamoussa Coulibaly, le président-directeur général de Challenge Immobilier International (Chim Inter).

Le secteur de l’immobilier

Selon le patron de ce fleuron du secteur de l’immobilier, le déplacement massif des populations au SICI 2024 est le signe d’une ère nouvelle dans le secteur. “Nous nous réjouissons de l’engouement des populations. Les nombreux visiteurs qui ont pris d’assaut notre stand et ceux des autres exposants du salon sont la preuve que les Ivoiriens ont compris l’importance d’être propriétaire dans le foncier et dans l’immobilier. Cela nous conforte, en tant qu’entrepreneur, dans le choix que nous avons fait de travailler pour les populations”, a-t-il fait savoir.

« Notre mission est de permettre à chaque ivoirien, quel que soit son pouvoir financier, d’acquérir, des biens fonciers et immobiliers en Côte d’Ivoire »

En outre, M. Coulibaly a exprimé sa gratitude aux promoteurs et au Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU) pour cette plateforme de rencontre entre les acteurs de la chaîne de valeur de l’immobilier. “Ce salon est une opportunité pour les entreprises ivoiriennes des secteurs du foncier et de l’immobilier de montrer ce qu’elles savent faire pour contribuer efficacement au développement de leur pays. Nous remercions notre tutelle qui nous tend la main. Nous accompagnons le ministère dans les campagnes de proximité à travers la Côte d’Ivoire et nous allons continuer. Notre mission est de permettre à chaque ivoirien, quel que soit son pouvoir financier, d’acquérir, des biens fonciers et immobiliers en Côte d’Ivoire”, a-t-il conclu.

Gba Téan, le Directeur de Cabinet du MCLU, a également, décerné des lauriers aux organisateurs du SICI. “Je félicite les promoteurs pour la qualité de l’organisation. Le choix des thématiques est adapté pour pouvoir répondre à la question du besoin important de logement dans notre pays”, s’est-il félicité.

Transformation de la Sicogi en Agence nationale de l’habitat (ANAH)

Poursuivant, le collaborateur du ministre Bruno Koné a égrené quelques réformes et actions engagées par son département pour accroître le bien-être des Ivoiriens. Il a cité, entre autres, les obligations, en milieu urbain, d’avoir un permis de construire, de recourir à un architecte et à un bureau de contrôle pour les bâtiments d’au moins R plus 2, le renforcement des contrôles, la transformation de la Sicogi en Agence nationale de l’habitat (ANAH) pour être plus opérationnelle, la mise en place d’un fonds de garantie du logement social pour prendre en compte les ménages à faibles revenus, la recapitalisation de la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) pour relancer son activité de financement du secteur de l’habitat. Avant d’exhorter les populations à s’informer pour éviter les désillusions.

Pour rappel, la journée du dimanche 3 mars 2024, a été meublée de plusieurs conférences. Celle intitulée “Projets innovants et opportunités d’investissement dans les zones émergentes” a permis à Amoulaye Coulibaly, le Directeur commercial et marketing, de présenter les offres de son entreprise.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks