Un envol vers le futur : 18 Résidences universitaires en Côte d’Ivoire, un projet majeur pour l’éducation

0:00

Le gouvernement ivoirien a récemment donné le coup d’envoi à un ambitieux projet visant à résoudre le déficit de logement des étudiants, avec la construction de 18 résidences universitaires totalisant 4500 lits.

Le mercredi 10 janvier 2023, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Adama Diawara, a symboliquement posé la première pierre lors d’une cérémonie à l’Université Nanguy Abrogoua d’Abobo Adjamé.

Trois universités concernées

Ces résidences seront érigées au sein de trois grandes institutions éducatives en Côte d’Ivoire : l’Université Nangui Abrogoua, l’Université Felix Houphouët-Boigny de Cocody, et l’Université Alassane Ouattara de Bouaké. Le projet, d’un coût estimé à 189.866 milliards FCFA TTC, comprend trois volets distincts, chacun conçu pour répondre aux besoins spécifiques de ces campus dynamiques.

« La construction de ces résidences universitaires vise à résoudre le problème épineux du déficit de logement de nos étudiants et étudiantes »

Le ministre Adama Diawara a souligné l’importance de cette initiative en tant que pilier de la politique sociale du président Alassane Ouattara. « La construction de ces résidences universitaires vise à résoudre le problème épineux du déficit de logement de nos étudiants et étudiantes, dont certains sont obligés de squatter les salles de cours », a-t-il déclaré.

Les composants du projet

Les trois projets comprennent des infrastructures à caractère social, académique, et administratif. À l’Université Nangui Abrogoua, le premier projet prévoit huit résidences universitaires de 2000 lits, des espaces commerciaux, des installations sportives, et des bâtiments académiques. Les universités de Cocody et Bouaké bénéficieront également de nouvelles résidences, espaces commerciaux, bureaux, et autres installations, chacune adaptée aux besoins spécifiques de ces campus.

Le Ministre a exprimé sa ferme volonté de garantir le respect scrupuleux des délais et de la qualité des travaux. « Cette cérémonie de pose de première pierre doit aussi être perçue comme un engagement pour l’excellence de nos universités pour le développement de notre pays », a-t-il souligné.

Le financement de ce projet novateur provient de Deutsche Bank- UKEF, avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique comme maître d’ouvrage, et le Programme de Décentralisation des Universités comme maître d’ouvrage délégué. Cette initiative marque une étape cruciale dans le développement continu de la Côte d’Ivoire depuis l’accession au pouvoir du président Alassane Ouattara en 2011, et promet un avenir prometteur pour les étudiants ivoiriens.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks