Vers une communication renouvelée : Le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale de la Côte d’Ivoire redéfinit sa stratégie

0:00

Le jeudi 30 novembre 2023, l’Ivotel Hôtel à Abidjan Plateau a été une rencontre de travail capital pour le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale de la Côte d’Ivoire. Sous l’égide du Bureau International du Travail (BIT), un atelier de validation de la stratégie de communication a été organisé, marquant une étape cruciale dans la redéfinition de l’image et de la visibilité stratégique du ministère.

Afin de consolider son influence dans les relations de travail et de renforcer sa gouvernance, le ministère a entrepris la création d’une stratégie de communication spécifique. Celle-ci vise à cibler efficacement les acteurs clés que sont les employeurs, les travailleurs, et leurs organisations respectives. L’appui du BIT a été sollicité, aboutissant au recrutement d’un consultant chargé d’établir un diagnostic approfondi du système de communication en place et de proposer une stratégie adaptée.

Un Appel à la communication

Le consultant, après des enquêtes approfondies, a présenté un document de diagnostic mettant en lumière les atouts, le potentiel, les opportunités, les défis et les points à améliorer du système de communication du Ministère.

« Les administrations du travail de la sous-régions ne savent pas communiquer, ils font de très belle chose, elles ont la valeur-ajouté, elles sont très productives mais elles savent pas communiquer »

Mme Roux, conseiller technique au Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, a exprimé les objectifs clés de l’atelier visant à doter le ministère d’une stratégie de communication, améliorant ainsi significativement son image.

Pour Mme Kagambega Fanta C, Directrice générale du Travail au ministère, a également souligné l’importance de cette démarche. Quant à Faustin AMOUSSOU, Expert du BIT, représentant de l’OIT, a mis en exergue l’importance de la communication au sein des administrations du travail, déplorant parfois leur manque de visibilité malgré des actions concrètes. Il a souligné la nécessité pour ces institutions de savoir communiquer pour renforcer leur impact.  « Les administrations du travail de la sous-régions ne savent pas communiquer, ils font de très belle chose, elles ont la valeur-ajouté, elles sont très productives mais elles savent pas communiquer »,a-t-il dit Faustin AMOUSSOU, Expert du BIT.

La prochaine étape consistera à faire valider le rapport du consultant et la stratégie proposée par les principaux acteurs et structures du ministère. Un aspect inclusif de cet atelier réside dans l’ouverture aux partenaires sociaux, invités à enrichir les documents en fonction de leurs perspectives et expériences au sein des structures de l’administration du travail. Les termes de référence précisent la démarche qui sera entreprise pour valider les documents, avec des objectifs clairs : identifier les écarts en matière de communication, confirmer et enrichir les constats, et déterminer les étapes suivantes.

Objectifs à Atteindre

Les responsables et praticiens de l’administration du travail auront pour mission d’identifier les principaux acteurs avec leurs besoins spécifiques, de cibler les publics prioritaires des actions de communication, et de proposer des activités de renforcement des capacités. L’objectif ultime est d’adopter une stratégie de communication répondant aux besoins spécifiques du Ministère.

Par ailleurs, cet atelier promet d’être une étape cruciale dans le renouvellement de la communication du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale de la Côte d’Ivoire. Les discussions animées, les échanges d’idées, et la collaboration entre les différents acteurs sont autant d’éléments qui contribueront à la création d’une stratégie de communication forte et efficace, propulsant le ministère vers de nouveaux horizons de visibilité et d’impact.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks