Yakassé Mé : les populations sensibilisées sur l’importance des moustiquaires imprégnées

0:00

Le ministère de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle (MSHMU), à travers le programme de lutte contre le paludisme en collaboration avec les partenaires, a procédé le jeudi 27 juin dernier, à Yakasse Mé, dans la région de la Mé, au lancement officiel de la cinquième campagne nationale de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action, s’inscrivant dans la lutte contre le paludisme sur tout le territoire ivoirien.

Pour le représentant du ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle, Dr . Aka Charles Koffi, ces moustiquaires vont permettre de protéger les individus pendant leur sommeil, moment où les piqûres de moustiques, vecteurs du paludisme, sont les plus fréquentes. ” Ce sont au total seize millions (16.000.000) de moustiquaires qui ont été mobilisées pour cette campagne, soit un nombre suffisant pour protéger l’ensemble de la population ivoirienne”, a-t-il fait savoir.

Il a par ailleurs, révélé une nette progression du taux d’utilisation des moustiquaires chez les populations de 68% en 2021 contre 50% en 2016 ( MICS 2016 et EDS 2021). Cette campagne vise, selon lui, à augmenter le pourcentage d’utilisation. ” Chaque ménage recevra au maximum cinq moustiquaires”, a-t-il souligné.
Dr. Aka Charles Koffi a félicité l’ensemble des acteurs impliqués dans cette lutte contre le paludisme. « il me plait de saisir cet instant pour féliciter sincèrement l’ensemble des acteurs impliqués dans cette opération pour le succès de la phase dénombrement et je les exhorte pour cette deuxième phase à réaliser une distribution efficiente et équitable des moustiquaires sur l’ensemble du territoire national » a-t-il déclaré.

La représentante du fonds mondiale en CI, Mme Paola a exhorté les populations à une bonne utilisation, en exposant les MILDA à l’ombre pendant au moins 24 heures avant utilisation.

Quant à Jessica David Bah, ambassadeur des États -Unis en Côte d’Ivoire, elle a réitéré la volonté de son pays, à accompagner les efforts du gouvernement ivoirien dans la lutte contre le paludisme.
Selon elle, de 2017 à aujourd’hui, les États -Unis ont investi plus de 175 millions de dollars dans la lutte contre le paludisme en Côte d’Ivoire.

Cette phase de distribution de masse débutée le 17 juin dernier prendra fin le 20 juillet 2024.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks