Yamoussoukro : Deuxième session ordinaire pour l’année 2023 du Sénat

0:00

Une proposition de résolution et 16 projets de loi bientôt sur le bureau des Sénateurs. Le jeudi 26 octobre 2023, les Sénateurs ont approuvé le calendrier des travaux de la deuxième session ordinaire pour l’année 2023 du Sénat à l’hémicycle du Parlement à Yamoussoukro.

Après la mise en place des organes du Sénat qui a eu lieu le mardi 24 octobre 2023, les Sénateurs de Côte d’Ivoire se sont réunis en séance plénière le jeudi 26 octobre 2023, à l’hémicycle du Sénat situé à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix à Yamoussoukro. Cette réunion a été convoquée par SEMme Kandia Kamissoko Camara, nouvellement élue Présidente du Sénat pour la deuxième législature de cette Chambre Haute du Parlement de Côte d’Ivoire.

L’ordre du jour de la séance plénière

L’objectif de l’ensemble des Sénateurs était d’approuver le projet de calendrier des travaux parlementaires, adopté par la Conférence des Présidents le mercredi 25 octobre 2023 lors d’une réunion tenue au siège de l’institution, présidée par la Présidente du Sénat. Lors de cette rencontre, les Sénateurs ont approuvé à l’unanimité ce calendrier des travaux parlementaires soumis à leur appréciation. Il comprend une proposition de résolution et seize (16) projets de loi, dont trois concernent le budget de l’État. Ces projets de loi seront examinés au cours de la deuxième session ordinaire pour l’année 2023 du Sénat, ouverte le jeudi 12 octobre 2023. Les Commissions permanentes compétentes examineront ces projets de loi avant qu’ils ne soient soumis au vote de l’ensemble des Sénateurs au cours de séances plénières de délibération. La clôture de la deuxième session ordinaire du Sénat est prévue pour le 19 décembre 2023, conformément à l’article 94 nouveau de la Constitution.

La Présidente du Sénat a énuméré certains des projets de loi à l’ordre du jour, qui seront soumis à l’examen des travaux des Sénateurs, prévus du 26 octobre au 19 décembre 2023. “Au cours de ces travaux, nous examinerons plusieurs projets de loi, notamment le projet de loi portant statut du corps diplomatique, le projet de loi portant statut général de la fonction publique, le projet de loi portant code de l’environnement, le projet de loi portant code de l’eau, et le projet de loi portant code de l’hygiène et de la salubrité. En plus de ces projets de loi, nous étudierons ou examinerons trois projets de loi de finances, à savoir le projet de loi portant règlement du budget 2022, le projet de loi rectificatif du budget 2023, et le projet de loi de finances portant budget de l’État pour l’année 2024,” a déclaré en substance la Présidente du Sénat.

 Elle a précisé qu’il y aura d’autres projets de loi qui seront examinés lorsque le Sénat en sera saisi. Elle a toutefois assuré que le Sénat, en tant qu’institution du peuple ivoirien, restera au service des populations ivoiriennes. Elle a ajouté : “Le Sénat contribuera de manière significative à l’amélioration de la qualité de vie des populations ivoiriennes. C’est d’ailleurs tout le sens du bicamérisme. Tout cela se fera en faveur du bien-être des populations ivoiriennes, de l’amélioration des conditions de vie et de travail de nos populations, et bien évidemment en faveur de notre grand et beau pays, la Côte d’Ivoire.”

Noël Klohi

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks